Safari Big Five à Karongwe

Jour 7 / Karongwe Game Reserve

11 août 2016

Le temps de faire quelques photos sur le trajet qui nous ramène à la porte de Phalaborwa, nous quittons le Kruger NP et roulons encore quarante-cinq minutes jusqu’à la réserve de Karongwe, où nous arrivons pour l’heure du déjeuner.

La Karongwe Game Reserve est une réserve privée, tout comme Tshukudu, mais une taille au-dessus. Créée en 2001, elle s’étend sur 9 000 hectares de bush dense et arboré, avec les montagnes du Drakensberg en toile de fond, formant ainsi un écrin exceptionnel pour le safari photo. Il y a ici une réelle volonté de préservation de la faune (une quarantaine d’espèces de mammifères) et de la flore. Tout est mis en œuvre pour minimiser l’impact des hommes et des véhicules sur l’environnement. Cinq lodges de styles différents sont répartis dans la réserve, offrant aux visiteurs une gamme complète d’hébergements.

Nous rejoignons le Kuname River Lodge en empruntant une piste où le mot « ornières » prend tout son sens… Nous nous installons tranquillement dans notre superbe chambre avec terrasse surplombant le rivière Kuvenjane, totalement à sec depuis deux ans en raison de la sécheresse intense qui sévit en Afrique australe [année de notre voyage comme référence].

Après un peu de farniente, nous voici reparties en safari, pour le game drive de l’après-midi. Nous faisons la connaissance d’un couple d’Américains très sympas, avec qui nous prenons place dans un 4×4 confortable (et étonnamment peu bruyant). Mandlah, le ranger, et Mosco, le pisteur, seront nos guides à Karongwe.

Durant la première heure nous voyons toutes sortes d’animaux — crocodiles du Nil, gnous, girafes, buffles, nyalas, etc. Nous n’avons aucune idée à ce moment-là de ce qui nous attend ensuite.

Le jour commence à baisser et notre ranger amorce une descente assez raide avec le 4×4 pour nous amener dans le lit d’une rivière à sec ou plus exactement sur une sorte de talus qui longe le lit de cette rivière, sur lequel nous nous engageons. Assez vite, nous nous enfonçons dans les hautes herbes, avec quasiment pas de visibilité. L’étroitesse du talus et les arbustes nous obligent à continuer tout droit car nous n’avons aucune possibilité de faire demi-tour. Tout à coup, Mosco, qui se trouvait assis sur son siège de pisteur à l’avant du véhicule, s’empresse de le replier et vient s’asseoir à côté de moi sur la banquette… Et là, un truc dingue se passe. Nous nous retrouvons en un instant au milieu d’un groupe d’éléphants. Ils sont tout autour de nous, de toutes les tailles, y compris des jeunes. Ils sont en train de manger et se rapprochent tellement qu’on pourrait les toucher. Léa et moi ainsi que nos deux compagnons de safari retenons notre souffle. Nous n’osons plus bouger. Je vois le pisteur sortir son smartphone pour prendre des photos, c’est là que je réalise qu’on vit quelque chose de pas ordinaire ! J’essaie de faire des photos mais avec mon 300 mm, c’est mission impossible. Léa a le réflexe de filmer avec le compact Canon©. Nous restons là de longs instants à regarder ces pachydermes qui n’ont pas l’air dérangés par notre présence, et attendons qu’ils s’éloignent petit à petit pour pouvoir redémarrer.

Je ne pensais pas qu’un jour nous aurions l’occasion d’approcher d’aussi près des éléphants dans leur milieu naturel. C’est là qu’on réalise à quel point l’observation de la faune peut se faire dans des conditions exceptionnelles dans une réserve privée. Non pas que les animaux soient « apprivoisés » et devenus inoffensifs — loin de là — mais parce qu’ils s’y sentent en sécurité et qu’ils sont beaucoup moins dérangés que dans un parc national, où ils croisent des centaines de voitures toute la journée.

Puis, c’est enfin la rencontre avec un léopard ! Il est couché dans les herbes et attend paisiblement que la nuit soit tombée pour entrer en action. Nous n’en avions pas encore vu depuis notre arrivée en Afrique du Sud, c’est chose faite : les Big Five sont au complet.

Le 4×4 fait un stop au bord d’une mare où des hippopotames barbotent. C’est l’heure de se désaltérer en profitant du paysage.

Coucher de soleil, Karongwe Game Reserve, Limpopo, Afrique du Sud
Coucher de soleil à Karongwe avec vue sur le Drakensberg.

Le froid tombe rapidement sur la réserve dès que le soleil a disparu. Bien emmitouflés et une couverture sur les genoux, un safari de nuit à la lueur des phares et d’une puissante torche balayant la piste nous ramènera au lodge.

leopard, safari, Karongwe Game Reserve, South Africa, Big Five
Encore un léopard, histoire de clôturer cette journée mémorable en beauté !

Avant le dîner, confortablement installés dans des canapés près du feu de cheminée, les hôtes du lodge évoqueront à qui mieux mieux leur tableau de chasse photographique de la journée. Léa et moi ne serons pas peu fières, il faut bien le dire, de raconter nos aventures « éléphantesques », dont le souvenir est encore très présent aujourd’hui.

Jour 8

12 août 2016

Froid, safari, Karongwe Game Reserve, Afrique du Sud

Comme d’habitude en safari, nous partons très tôt. Nous pourrions pratiquement aller faire du ski habillées comme nous sommes pour affronter le froid dans le 4×4 ouvert à tous les vents !

Nous assistons à une jolie scène : dans les premières lueurs du soleil une lionne solitaire, « très enceinte », sort du bush et traverse la piste devant nous. À en juger par son ventre bien arrondi, elle ne doit pas être loin du terme.

 

 

pregnant lioness, safari, Karongwe Game Reserve, South Africa
Une future maman.

Plus tard, nous tombons sur un groupe de lionceaux âgés d’une dizaine de mois en train de jouer.

Finalement, une petite sieste au soleil, c’est bien aussi…

 

Après le déjeuner, des visiteurs viennent nous observer sur la terrasse du lodge.

L’après-midi, c’est notre dernier safari à Karongwe.

Drakensberg, Karongwe game reserve, Limpopo, South Africa
Nous profitons une dernière fois du paysage sur la chaîne du Drakensberg.

POUR LIRE LA SUITE DU VOYAGE : Culture et faune à Mapungubwe


ÉTAPE PRÉCÉDENTE : The Big Kruger

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s