Le braconnage ne tue pas que les animaux

Je rentre à peine d’un voyage en Namibie et c’est une triste nouvelle qui vient de tomber dans la presse, sur Internet et les réseaux sociaux et qui n’aura pas échappé aux amoureux de la faune sauvage en Afrique, en particulier des éléphants.

Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 août, alors qu’il se rendait en taxi de l’aéroport de Dar es Salaam (capitale économique de la Tanzanie) jusqu’à son hôtel, le défenseur de l’environnement Wayne Lotter a été lâchement assassiné. Le véhicule dans lequel il se trouvait a été stoppé par un autre. Deux hommes, qui n’ont pas été identifiés à ce jour, sont descendus du second véhicule, et l’un a tiré avec une arme de poing sur Wayne Lotter. La police tanzanienne a ouvert une enquête. Cependant, à en juger par la façon dont il a été froidement exécuté et la méthode employée, il est fort probable qu’il s’agisse bien là d’un assassinat commandité visant à éliminer cet ardent défenseur de la cause animale, devenu « l’homme à abattre » pour les trafiquants d’ivoire.

Wayne Lotter, Tanzania, assassination, poaching elephants, PAMS, Selous
Wayne Lotter et un éléphant de la réserve de Selous. Photos PAMS Foundation ©, dans un article de Coastweek.com du 20 août 2017 (http://www.coastweek.com/4033-Tanzania-security-condemns-killing-of-leading-wildlife-conservationist.htm).

Wayne Lotter avait 51 ans. D’origine sud-africaine, il avait commencé sa carrière de protecteur de la faune comme ranger dans son pays natal. Malgré des menaces de mort régulières, il luttait courageusement depuis des années contre le braconnage des éléphants et le trafic international de l’ivoire par le biais de la fondation PAMS (Protected Area Management Solutions) dont il coprésidait la branche locale en Tanzanie.

Son action a porté ses fruits. En soutenant les communautés et les gouvernements locaux, son ONG a permis l’arrestation de centaines de braconniers et de gros trafiquants d’ivoire tels que la Chinoise Yang Feng Lan ou le Tanzanien Boniface Matthew Mariango. Une baisse très significative du braconnage des éléphants en Tanzanie (moins 50 % depuis 2014) a pu être observée grâce à l’efficacité des mesures mises en place. Nul doute que cette lutte sera poursuivie par tous les amis, soutiens et membres de PAMS Foundation.

J’espère de tout cœur que cette ONG et ses méthodes feront des émules, qu’elle inspirera les gouvernements et servira de modèle dans les autres pays touchés par ce fléau qu’est le braconnage.

C’est également l’occasion de rappeler ici que chaque année de nombreuses personnes perdent la vie précisément parce qu’elles sont engagées dans la lutte contre le braconnage, en Afrique ou ailleurs, notamment des rangers ou des gardes forestiers, et qu’on ne leur rend pas suffisamment hommage.

Ironie du sort, c’est aujourd’hui l’anniversaire de l’assassinat d’un autre célèbre défenseur de la faune africaine : le 20 août 1989, dans la réserve nationale de Kora au Kenya, George Adamson était assassiné à l’âge de 83 ans par des bandits somaliens soupçonnés d’être impliqués dans de nombreux actes de braconnage (il tentait de s’interposer entre eux et deux de ses assistants qu’ils avaient attaqués). Adamson était connu pour son travail sur la réhabilitation et la réintroduction dans la nature de lions orphelins ou élevés en captivité. Il s’était fait connaître dans le monde entier par le film Born Free, entre autres, ainsi que par le lien très particulier qu’il avait avec la lionne Elsa, jusqu’à la mort de cette dernière.

Born Free, George Adamson, Elsa lioness, Kenya, Africa, wildlife, Kora Reserve, lions, assassination
George Adamson et le lion Christian. Photo extraite d’un article du blog de Ace Bourke (https://acebourke.wordpress.com/2014/08/20/in-memory-of-george-adamson-1906-1989/).

PHOTO À LA UNE

  • Wayne Lotter par Krissie Clark, PAMS Foundation ©.

SOURCES

9 commentaires

  1. T’as empiété sur rien du tout ! t’as bien fait d’en parler et c’est très bien traité. Loin de moi l’idée de m’arroger l’actualité faunique du contient Africain surtout quand l’on parle du décès d’un homme comme Wayne Lotter ! L’objectif d’AFSA est que tout le monde en parle ! et j’ai été très heureux de lire ton article. Quand à mon voyage, il c’est super bien passé. Lola a adoré, mais je dois l’admettre, je suis bien loin d’avoir assouvi mon besoin de safaris avec 4 malheureux jours à Tsavo. Je raconterai ça plus en détail sur le blog mais Tsavo n’est pas Masai Mara du point de vue de la densité animalière, loin de là. J’ai une nouvelle fois loupé les lycaons (normal) mais surtout malgré mon passage au rhino sanctuary j’ai loupé les rhinocéros noirs. Bref, on a quand même réalisé un « big four » avec un léopard rencontré en fin de séjour. Mais surtout, le voyage a été magnifique par la présence de ma fille et a vrai dire je ne voyais les animaux qu’à travers ces yeux. C’était vraiment très fort pour moi d’être en brousse avec elle. J’y retournerai c’est évident. Mes photos ne sont pas extra non plus, mon AF sur mon obj 120-400 m’a lâché dès la première photo, j’ai dû tout faire en manuel…Hâte de lire tes pérégrinations en Namibie, probablement mon prochain stop en Afrique.

    J'aime

  2. coucou la Girafe ! Je suis moi aussi rentré du Kenya (c’était merveilleux !), j’espère que ton voyage en Namibie c’est lui aussi bien passé ! C’est un bel hommage que tu rends à l’un des plus grands protecteurs des éléphants. C’est une perte énorme pour la faune Africaine, un acte terrible. N’ayant pas pu traiter le décès de Wayne Lotter, je souhaiterai partager ton article sur AFSA, serais tu d’accord ? Par la même occasion j’ai une proposition. L’on pourrait à l’avenir, si l’idée te plait, faire un blog commun, nos passion étant les mêmes (Afrique, faune, safari),nous permettant de traiter plus de sujets. Qu’en penses tu ? Amicalement. Bertrand.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Bud.
      Tu es de retour parmi nous. Tant mieux si ton voyage c’est bien passé. La petite Lola a-t-elle aimé le Kenya ? Et toi, as-tu pu voir enfin des lycaons ?
      En ce qui concerne l’article sur la mort de Wayne Lotter, tu peux bien évidemment le reprendre sur AFSA. Je réalise que j’ai un peu empiété sur ton sujet mais je cherchais sur quoi écrire à mon retour quand la nouvelle est tombée sur Instagram… et je l’ai prise au vol.
      Mon voyage en Namibie c’est bien passé mais comme je voyageais dans un petit groupe, je reste un peu sur ma faim (pas autant d’animaux que j’espérais, aucun fauve excepté une lionne…, et des photos très décevantes car prises dans de moins bonnes conditions que l’an dernier). Mais c’était très beau, et très désertique ! Nous avons roulé 3300 km, dont la plupart de pistes. Ça calme !
      Pour ta proposition, je t’envoie un message avec mes coordonnées. Tu pourras m’appeler pour qu’on en parle.
      Sophie

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s