Mashatu, la Terre des Géants #1

Jour 10 / Mashatu Game Reserve

14 août 2016

La surprise du jour

Remises de nos émotions de la veille et quelques biscuits avalés en guise de petit-déjeuner, nous nous apprêtons à repartir vers de nouvelles aventures en regrettant de ne pas avoir une nuit supplémentaire à passer dans Mapungubwe et un sentiment de ne pas en avoir assez vu. L’étape qui nous sépare de la frontière du Botswana, où nous sommes attendues à midi, n’est pas très longue ce qui devrait nous laisser le temps de faire encore quelques photos avant de ressortir du parc national.

Au moment de charger les bagages dans la voiture, Léa me fait remarquer que le pneu avant gauche a l’air dégonflé. Après un bref examen, il s’avère que nous avons un joli clou planté dedans… Après le coup du pot d’échappement décroché en arrivant au Blyde River Canyon Lodge, c’est le pompon ! Comme on ne capte aucun réseau au Leokwe Restcamp, il n’y a pas d’autre choix que de rouler jusqu’à l’entrée du parc afin de trouver rapidement une solution.

Une fois là-bas, l’entretien téléphonique avec Europcar ne débouche sur rien, c’était prévisible : nous sommes trop loin d’une ville et devinez quoi, on est dimanche !  Nous ne pouvons pas nous permettre de rater le rendez-vous avec le véhicule qui vient nous chercher juste de l’autre côté de la frontière.

Quelques minutes plus tard, un énorme 4×4 vient se garer juste à côté de notre Toyota. Et là, c’est comme dans un film. Un mec canon, blond — sexy, il faut bien l’avouer —, bref ayant le look mannequin, en descend et vient nous proposer de changer la roue. Inespéré ! Je lui répond dans un anglais approximatif : « Oui, ce serait très gentil »… Après avoir constaté que la clé d’écrou présente dans notre voiture n’était pas adaptée, il vide son coffre pour atteindre la boîte à outils rangée tout au fond… Il démonte en un clin d’œil la roue crevée puis va péniblement extraire la roue de secours accrochée sous la voiture. Nous réalisons alors que cette dernière est également crevée… Ils sont vraiment trop forts chez Europcar à Johannesburg : ils louent des voitures non révisées entre deux clients, dont le pot d’échappement est en train de tomber et avec une roue de secours inutilisable, tout en vous facturant une assistance 24h/24 totalement inefficace ! Ça c’est du service ou je ne m’y connais pas !

Le beau Sud-Africain, aussi dépité que nous, remonte la roue crevée sur son essieu et, ô miracle, sort un gonfleur de son attirail et le branche sur l’allume-cigare. Avant que nous puissions enfin repartir, il nous précise que le gonflage ne tiendra pas plus longtemps que les 50 km qui nous séparent du Botswana et nous recommande de rouler doucement. Nous le remercions vivement et rejoignons avec beaucoup de précautions, sur une route totalement déserte ponctuée de nids de poule, le poste frontière de Pont Drift.

border post Pont Drift, Botswana, South Africa, Limpopo
Poste frontière de Pont Drift.

Enfin au Botswana !

Le temps d’un appel téléphonique à l’agence réceptive, Akilanga, pour leur expliquer une fois de plus notre situation, et de quelques formalités laborieuses avec un douanier zélé, nous abandonnons notre voiture à bout de souffle du côté botswanais de la frontière. Le chauffeur qui doit nous amener au Mashatu Tent Camp est ponctuel au rendez-vous.

Nous sommes en plein hiver austral et dans cette région la sécheresse règne également depuis au moins deux ans. La traversée en 4×4 du fleuve Limpopo, qui se trouve juste derrière la frontière, ne pose pas de problème (voir photo du Confluence View Point à Mapungubwe). En revanche, il est bon de savoir que lorsque le Limpopo est alimenté par des pluies en amont, il est infranchissable pour un véhicule car il n’y a pas de pont à cet endroit. Le seul moyen d’atteindre la réserve est un tantinet plus aventureux…

Avec ses 30 000 hectares, Mashatu Game Reserve est la plus grande réserve privée d’Afrique australe. Elle se situe dans la partie septentrionale de la Northern Tuli Game Reserve, dont elle occupe 40 % de la surface environ. L’ensemble est bordé à l’est par la Shashe River, qui le sépare du Zimbabwe, et au sud par le fleuve Limpopo, frontière naturelle avec l’Afrique du Sud.

map, Northern Tuli Game Reserve, Mashatu Game Reserve, Botswana, Limpopo River, Shashe River

Cette réserve mérite largement tous les kilomètres parcourus pour y arriver. Ses paysages et ses grands espaces sont bien connus des amateurs de photographie animalière car tout est fait ici pour permettre une observation optimum de la faune : safaris classiques en 4×4, safaris accompagnés à cheval, en VTT ou à pied, affût semi-enterré près d’un point d’eau, etc. De plus, l’ensoleillement y est exceptionnel (336 jours par an) et le ciel d’un bleu azuréen, exempt de toute brume et de toute pollution.

Mashatu tient son nom d’un arbre de grande taille qui pousse dans la région et procure une ombre très appréciée des animaux. Quant au surnom « la Terre des Géants », il fait référence aux 7 symboles de l’Afrique que sont les éléphants, les girafes, les lions, les élands, les autruches, les outardes kori et les baobabs. La réserve abrite 50 espèces de mammifères, 350 d’oiseaux, 150 d’arbres ainsi qu’une des plus grandes populations d’éléphants d’Afrique australe (environ 700). En revanche vous n’y verrez pas de buffles ni de rhinocéros.

Mashatu tree, Mashatu Game Reserve, Botswana
Un mashatu à Mashatu… (www.tripadvisor.com)

Premier game drive

Après une petite heure de 4×4, nous nous installons au Mashatu Tent Camp qui sera le seul hébergement en tente de notre voyage. Léa et moi avions adoré ce type de lodge il y a quelques années au Kenya, au contact de la nature dont on peut guetter le moindre frémissement, même pendant la nuit.

Nous partons vers 15 h 30 pour un safari avec Justice, qui sera notre ranger. D’autres clients du lodge, des Américains, nous accompagnent. Ce premier game drive à Mashatu va nous laisser un souvenir impérissable et nous faire mesurer, a posteriori, à quel point il aurait été dommage de le rater en raison d’un stupide problème de pneu crevé…

lillac breasted roller, Mashatu Game Reserve, Botswana African bird
Première rencontre : un rollier à longs brins, l’un des oiseaux emblématiques de la réserve.
baby elephant, Mashatu Game Reserve, Botswana, safari
Jeune éléphanteau découvrant la rugosité d’une souche d’arbre avec sa trompe.

Une heure environ après notre départ du camp, aux abords d’un point d’eau, nous tombons sur une scène rare : une femelle guépard accompagnée de ses quatre jeunes vont se désaltérer avant de partir en quête du dîner. Le point de vue est idéal, pas de végétation haute, la lumière est belle, la petite famille prend son temps et ne semble pas gênée par notre présence. D’ailleurs, nous nous apercevons au bout de quelques minutes que nous ne sommes pas seuls à profiter du spectacle. Sur la rive opposée, le célèbre documentariste animalier Kim Wolhuter est en train de filmer cette famille de guépards qu’il suit depuis longtemps. Comme à son habitude, il est pieds nus dans son vieux 4×4… (Il sera j’espère le sujet d’un de mes futurs articles.)

Maman guépard.
cheetah mum and young cheetahs, Mashatu Game Reserve, Botswana
C’est l’heure de boire.
cheetah mum and two cubs, Mashatu Game Reserve, Botswana
Quel spectacle !
female cheetah drinking, Mashatu Game Reserve, Botswana
La flexion des pattes est impressionnante dans cette position.
cheetah and cub, Mashatu Game Reserve, Botswana
Un peu de tendresse avant de repartir.

Tous les membres de la famille ont fini de boire. Ils se remettent en route et nous les suivront encore un moment. Ils se dirigent vers la plaine où se trouvent un groupe d’éléphants.

cheetah and cubs, Mashatu Game Reserve, Botswana
Très disciplinés, ces deux jeunes guépards ont appris à faire comme leur mère : s’asseoir dans un endroit discret et observer au loin quelle proie ferait un bon dîner.
cheetahs, Mashatu Game Reserve, Botswana
Finalement, pas de proie en vue…

Nous laissons les guépards installés à l’ombre et partons en direction du groupe d’éléphants disséminés dans la plaine, occupés à se nourrir tranquillement sous les rayons descendants du soleil. Les pachydermes fusionnent presque avec le paysage, leur couleur se fondant avec celle de la terre rouge brique à cette heure de la journée.

elephants, The Land of Giants, Mashatu game Reserve, Botswana
Ces géants ne font qu’un avec la terre de Mashatu.

young elephant, Mashatu Game Reserve, Botswana

Nous poursuivons notre safari. Toujours aucun autre 4×4 à part le nôtre. C’est fou, on a l’impression d’avoir la réserve pour nous seuls.

giraffes, Mashatu Game Reserve, Botswana
Nous passons près de quelques girafes.

Justice, toujours aux aguets, nous emmènent ensuite au pied d’un arbre, dans lequel un léopard fait une petite sieste. Il n’est pas facile à voir au travers du feuillage car nous sommes juste en dessous de lui.

leopard, Mashatu Game Reserve, Botswana
Pas facile à voir le léopard !
leopard, Mashatu Game Reserve, Botswana
Il ne faut pas réveiller le chat qui dort…
sleeping leopard, Mashatu Game Reserve, Botswana
Moustaches au repos.
leopard in a tree, Machatu Game Reserve, Botswana
Un petit coup d’œil avant de se rendormir.

Avant que la nuit tombe, le ranger nous conduit sur une petite colline pour faire une pause. Le ciel commence à rougir et des milliers d’oiseaux se déplacent en ondulant à la manière d’un serpent, en formant de gracieuses volutes. C’est magnifique. Nous rentrerons au lodge émerveillées par ce premier safari à Mashatu et au Botswana.

Mashatu Game Reserve, Botswana, sunset


ÉTAPE PRÉCÉDENTE : Culture et faune à Mapungubwe


À LIRE ÉGALEMENT : Le guépard, de la légende à la réalité

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s