Mashatu, la Terre des Géants #2

Jour 11 / Mashatu Game Reserve

15 août 2016

La journée commence mieux qu’hier

Avant de partir pour le game drive du matin, une employée du campement vient nous demander de laisser nos clés de voiture car une solution a été trouvée pour que nous puissions poursuivre notre voyage le lendemain matin (ce n’est pas trop tôt !). Je rappelle que nous avions laissé notre voiture de location avec un pneu totalement à plat (crevé) et sans roue de secours utilisable au poste frontière de Pont Drift, c’est-à-dire au milieu de nulle part… Un chauffeur du lodge va profiter d’un transfert de clients pour faire un échange de voiture, un nouveau véhicule devant être amené dans la journée par un préposé d’Europcar.

Justice, le ranger, nous attend dans le 4×4. Nous repartons sur les pistes de la réserve dans la fraîcheur du petit matin. Première étape : nous déposons à l’affût semi-enterré près du trou d’eau un couple d’Américains également hébergés au tent camp. Du coup, il n’y a plus que nous dans le véhicule, comme pour un safari privé !

Dans la douce lumière de ce début de journée, nous croisons à nouveau les « Géants » de Mashatu.

Encore un de ces merveilleux rolliers à longs brins (lilac-breasted roller en anglais).

lilac-breasted roller, Mashatu Game Reserve, Botswana, African bird
Un « arc-en-ciel » dans la savane.

Et de trois !

Nous sortons de la savane arborée dans laquelle se trouvaient les éléphants et roulons dans une zone plus à découvert. Nous apercevons un chacal à chabraque (ou chacal à dos noir — Canis mesomelas). Justice vient se positionner non loin de lui et coupe le moteur le temps que nous puissions faire des photos et écouter quelques explications :

Le chacal est en train manger la patte d’un gnou chassé par un lion, non loin de là, pour en faire son repas. Lui et d’autres chacals de la même bande ont volé ce morceau de choix au lion qui, très mécontent, a tué l’un des voleurs en représailles. Ce dernier gît à côté tandis que le chacal, pas très rassuré, ne gaspille pas la nourriture chèrement payée…

black-backed jackal, Mashatu Game Reserve, Botswana
Un autre chacal vient monter la garde car le lion spolié n’est pas loin !

Au moment de repartir, Justice n’arrive pas à redémarrer le moteur du 4×4. Il essaie plusieurs fois, sans succès : la batterie est à plat. Léa et moi nous nous regardons et nous éclatons de rire, devant le ranger qui ne comprend pas sur le moment le côté comique de la situation… d’autant plus que le lion se dirige dans notre direction. C’est la loi des séries. Après le pot d’échappement qui se décroche de notre voiture de location, le pneu qui crève en plein milieu d’un parc national, voilà maintenant que le véhicule de safari dans lequel nous nous trouvons est en panne à proximité d’un fauve !

Rapidement, Justice descend du véhicule et va jeter un œil sous le capot. Rien à faire. Il retourne à sa place et lance un appel radio à un autre 4×4 se trouvant dans les parages. Léa et moi y seront transbordées quelques minutes plus tard, laissant notre ranger derrière nous.

D’autres Géants

Le safari continue : le lion est juste à côté de nous maintenant et nous allons le suivre un certain temps. Le félin dans toute sa splendeur.

lion, Land of the Giants, Mashatu Game Reserve, Botswana
Le Roi de la savane.
lion, Mashatu Game Reserve, Botswana
Il est vraiment près, mais il ne semble pas s’intéresser à nous.

Le lion continue d’avancer, imperturbable. Il marque régulièrement sont territoire tout au long de son parcours. Il est ici chez lui et gare à qui oserait le défier !

Nous roulons à nouveau dans une partie arborée de la plaine et notre ranger de substitution nous emmène faire la connaissance du reste de la famille lion. À l’ombre, cachés dans un bosquet, deux lionnes surveillent une ribambelle de lionceaux turbulents. Ils sont vraiment trop mignons. Âgés de quatre mois, ils sont occupés à jouer, à se bagarrer ou à découvrir des choses amusantes telles qu’une plume d’oiseau ou une brindille. Les plus fatigués s’assoupissent entre deux jeux et le plus téméraire part explorer les environs, et se croit perdu quelques instants…

Il est d’usage que les lionnes se regroupent et se relayent pour surveiller et élever les petits d’une même famille, et les allaitent indifféremment. Ceci est rendu possible parce qu’elles synchronisent leurs cycles afin de mettre bas à la même période. Ainsi, les deux portées que nous observons à Mashatu sont sensiblement du même âge.

 

DSC_1577DSC_1582

Pour regagner le lodge, nous retraversons la plaine où évoluent d’autres occupants de la réserve :

giraffes, zebras, Mashatu Game Reserve, Botswana

zebras, Mashatu, Botswana

eland, Mashatu Game Reserve, Botswana
Autre « Géant » de ce game drive : un éland du Cap.

Dernier game drive au Botswana

Le temps d’une collation au lodge et d’une pause lecture sur la terrasse de notre tente, c’est déjà l’heure de repartir. Ce dernier safari à Mashatu sera aussi riche en faune que celui du matin :

giraffe, Mashatu Game Reserve, Botswana
Tiens tiens, une girafe curieuse… Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?
hyena, Mashatu Game Reserve, Botswana
Une hyène somnole dans son trou, elle a du mal à garder les yeux ouverts.
impala, Mashatu Game Reserve, Botswana
L’herbe est rare et sèche pour les impalas durant l’hiver austral.

Nous retournons voir la petite famille de lions en fin d’après-midi, toujours bien cachée dans la lumière tamisée d’un bosquet. Manifestement, les lionceaux n’ont pas arrêté de la journée. Ils sont toujours en pleine forme, prêts à faire les 400 coups. Les deux lionnes, elles, sont épuisées ! Le baby-sitting n’a pas été de tout repos d’autant plus que l’une des deux a dû partir à la chasse, à en juger par le morceau de viande déposé au pied d’un arbre.

Viendra ensuite la pause sur une colline de la réserve pour admirer, avec nostalgie, un dernier coucher de soleil au Botswana. Nous repartons le lendemain matin en Afrique du Sud pour rejoindre la dernière étape du voyage.

Ce séjour sur la Terre des Géants aura été pour nous un « festival de félins »

Mashatu est un lieu authentique et préservé. Bien que la réserve soit très étendue, on ne revient jamais déçu d’un safari car la faune, aussi abondante que variée, et la beauté sauvage des paysages en font un endroit vraiment unique.


À SAVOIR

  • Comme je l’ai déjà précisé (voir article Mashatu Tent Camp), il est vraiment dommage de séjourner à Mashatu sans vivre l’expérience, riche en émotions et en photos incroyables, de l’affût semi-enterré en bordure du point d’eau. Pour être sûr de ne pas la rater, réservez cette activité très en avance car l’abri ne peut contenir qu’un nombre de personnes limité. Vous pouvez également prendre en option les services d’un photographe professionnel et/ou louer du matériel pour l’occasion.
    Nous n’avons malheureusement pas pu profiter de cette possibilité, faute de places, et nous nous consolons en nous disant que nous n’aurions pas vu ces scènes rares de guépards et de lions si nous l’avions fait…Voici ce que l’on peut voir depuis l’affût :

DÉBUT DE L’ÉTAPE : Mashatu, la Terre des Géants #1


À LIRE ÉGALEMENT : Mashatu Tent Camp

3 commentaires

  1. Salut la girafe, de belles photos, j’adore les petits lionceaux et le repas des chacals. Mashatu camp semble t’avoir bcp plu, je me le note pour un prochain voyage. Faut vraiment que je me mette aussi à faire des petites vidéos, c’est très sympa je trouve. A+

    J'aime

    1. Salut Bud Pumba,
      Oui, Mashatu est une de mes réserves préférées. Elle est à voir si on se rend dans la région. Il y a même un petit aérodrome avec une liaison jusqu’à Johannesburg 2 fois par semaine.
      Les vidéos ne sont pas faciles à prendre avec un appareil photo et zoom manuel mais c’est effectivement sympa de revivre ces moments-là quand on est rentré chez soi (un peu comme les webcams quand on est en manque de safari !).
      À +, je te contacte par mail.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s